UA-74655322-1

27/11/2011

Bande d'hypocrites !

Hier, la Tribune et le président de l'association "Partage" se réjouissaient du succès du traditionnel "Samedi du Partage". 84 tonnes de marchandises ont été offertes par les généreux donateurs (parmi lesquels le soussigné). C'est nettement plus que l'année passée, réjouissons-nous de l'altruisme de nos concitoyen-ne-s !

Aujourd'hui, les Genevois-e-s (en plus de refuser le principe d'un rémunération permettant aux travailleurs de vivre et d'accepter une loi pénalisant les plus précarisé-e-s) suppriment le peu qu'il restait du droit des pauvres. L'Hospice général et d'autres institutions d'aide sociale viennent de perdre 15'000'000.- par la seule faute de l'avidité des kiosquiers, relayée par les partis de droite et leur électorat.

84 tonnes de marchandises, cela correspond au maximum à 500'000 francs. La conclusion qui s'impose est simple: Si à Marseille on mélange une part de Pastis avec 5 parts d'eau, à Genève on dilue une part de générosité dans 30 parts de cupidité !

Bande d'hypocrites !

 

Commentaires

C'est tellement vrai, je me suis fait la même réflexion... A Genève on aime bien jeter quelques cacahuètes à celles et ceux qu'on transformera en assisté-e-s le lendemain! A vomir...

Écrit par : Audrey | 27/11/2011

Charité privée contre charité publique, tout un problème qui mériterait une analyse fine.

Il vaudrait donc la peine d'y revenir.

Ce qui n'enlève rien au(x) cris(s) du coeur. Dont celui que vous exprimez ici, Julien Nicolet.

Bien à vous,

Hélène Richard-Favre

Écrit par : Hélène Richard-Favre | 27/11/2011

Ca fait longtemps que le droit des Pauvres n'est plus attribué à l'Hospice Général !

Écrit par : Renaud Gautier | 27/11/2011

@Hélène Richard-Favre: Entièrement d'accord. Si ce n'est que le terme charité devrait être remplacé par celui de "droit" (...des pauvres, en l'occurence) lorsque l'Etat assume le financement des institutions sociales... ce qui est la moindre des choses dans un Etat moderne, et riche...

@Renaud Gautier: Ce message vient-il vraiment de l'ex-président du Grand Conseil ou d'un homonyme ? Pour info, la page 23 de la brochure officielle (http://bit.ly/upndLs) précise que 70% du produit du droit des pauvres est versé à l'Hospice général... Nous aurait-on trompé ?

Écrit par : Julien Nicolet | 27/11/2011

100 % d'accord avec vous. Triste vote pour ce samedi de "partage", tout un symbole.

Écrit par : Lala | 27/11/2011

Oui, il vient de ...
Et oui, l'information de la brochure était erronée !

Écrit par : Renaud Gautier | 29/11/2011

@Renaud Gautier:
Permettez-moi de m'étonner: Cette information figure non seulement dans la brochure officielle, mais également dans... la loi (Loi générale sur les contributions publiques, art. 443 - http://bit.ly/tgtdOQ). On la retrouve également à plusieurs reprises dans le rapport de la commission fiscale (http://bit.ly/tzjDgH - p. 9, p.11, p. 16, p.17, p.20, p.29) et elle a été publiquement commentée par les Conseillers d'Etat Longchamp et Hiler avant et après le scrution.
Malgré tout le respect que je vous dois, je reste d'avis que c'est vous qui vous trompez.

Cordialement. J. Nicolet

Écrit par : Julien Nicolet | 29/11/2011

@ Laurent Nicolet.

Effectivement, l'Hospice général touchait environ 10 millions de francs sur les 15.2 millions qu'a reversé la Loterie Romande en 2010.

L'Hospice va-t-elle perdre cet argent? Non, répondent de concert David Hiler et François Longchamp qui rappellent que les déficits de cet institut sont "constitutionnellement garantis".

Vous avez raison sur un point, même si l'organe de répartition genevois de la Loterie devrait emporter 7.5 millions de plus au minimum, 15.2 millions de francs manqueront au budget cantonal.

Cordialement, Olivier Francey

Écrit par : Olivier Francey | 29/11/2011

Les commentaires sont fermés.