UA-74655322-1

24/03/2012

Cherpines: trahisons et dissimulations

Fâché et déçu...

Dimanche, l'association "De l'Aire !" publiait un communiqué dénonçant l'abandon par le DCTI d'une part importante de ses engagements concernant l'aménagement des Cherpines et la disparition du terme "éco-quartier" dans les documents officiels, quand bien même c'est sur ce mot que le PS, le PDC et le PLR avaient construit leur campagne de propagande... Trahison caractérisée de l'électorat...

AlorlogotypeWEB.jpgs que nous nous étonnions de constater la disparition de plusieurs engagements publiés dans un document en février 2011 (Cahier des charges à l'intention des mandataires du PDQ), une députée verte m'a fait savoir qu'elle ne trouvait plus ledit document sur le site de l'Etat.

Etonnant si l'on sait qu'il y figurait encore il y a quelques jours. Désormais, le seul moyen de le consulter est d'utiliser la version que nous avions mise sur notre site sur la proposition de... Laurent Seydoux, ardent défenseur du déclassement qui nous demandait de faire preuve de fair-play en mettant  à disposition l'ensemble des documents officiels en relation avec la question.

Fair-play ? un mot semble-t-il inconnu du DCTI, qui se risque à faire disparaître les documents désormais compromettants qu'il a lui-même produits dans le cadre de la campagne de l'année passée...

 

Commentaires

De promesses publiquement tenue par les autorités dans le cadre d'une campagne référendaire n'ont-elle pas force de lois ?

J'espère que le changement de magistrat, espérons quelqu'un de gauche, fera avancer le dossier dans le bon sens.

Écrit par : Djinus | 23/03/2012

Ce qui est inquiétant en effet, c'est que cela survient sous l'égide du remplaçant de Mark Muller. Donc: soit c'est lui qui l'a décidé, et c'est grave, car c'est un acte autoritaire et politique d'un "gouvernement technique ", car non élu par le peuple; soit ce sont des cadres supérieurs, à l'interne, qui ont pris cette initiative, confirmant par là même, un bruit de couloir qui attribue à certains des cadres supérieurs du DCTI, ceux qu'on ne nomme jamais dans la presse, un pouvoir bien trop grand.

Écrit par : MM | 23/03/2012

Les commentaires sont fermés.