UA-74655322-1

20/02/2013

M13, Hercule et la Grande-Ourse

M13.jpgJusqu'à récemment, M13 ne m'évoquait qu'un amas stellaire de la constellation d'Hercule, treizième objet céleste remarquable catalogué par l'astronome Messier au XVIIIe siècle.

L'homonymie avec le malheureux plantigrade insomniaque abattu ce mercredi m'a fait réaliser que si je préfère l'astronomie à la zoologie, c'est que peut-être les astres resteront à jamais hors de portée des sales pattes de certains humains et qu'ils seront toujours des objets de pure contemplation...

Misanthropie ? Refus d'accepter les dangers objectifs que faisait courir le trop sociable ursidé de Poschiavo ? Admettons... Mais apprendre que l'unique chef d'accusation réglant le sort de cet animal était son manque de crainte de l'homme est de nature à plomber le moral du plus joyeux des drilles... Le but de l'humanité est-il vraiment uniquement de dominer et effrayer ?

Car s'il fallait éliminer tous ceux qui non seulement font "courir des risques" à l'humanité, mais surtout tuent au quotidien, par la famine, la pollution, les guerres et les injustices qu'ils génèrent, je proposerais volontiers une liste à la Commission Intercantonale pour la Gestion des Grands Prédateurs. Mais alors, il lui faudrait embaucher du personnel, car la tâche serait... herculéenne.

Le grand astrophysicien et militant écologiste Hubert Reeves nous apprenait en 1984 que, sans aucun mysticisme, nous sommes tous des "poussières d'étoiles". Puissent les molécules de M13 se retrouver un jour dans la constellation d'Hercule... ou de la Grande-Ourse.

21:44 Publié dans Ecologie, Suisse | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |

Commentaires

Mort déjà annoncée sur Arc'info il y a quelques temps déjà .Cet Ours doit avoir une drole de constitution surtout pour bouger l'hiver alors qu'on sait les ours roupiller et se nourrir de leur propre graisse. Les poissons d'Avril sont de plus en plus souvent présents sur le net et ce à l'année ce qui bien entendu doit apprendre aux lecteurs à ne pas boire comme paroles d'évangiles tout ce qui parait dans la presse numérique qui elle est en compétition à l'année.Entre la presse écrite et le numérique c'est la guerre perpétuelle à combler par de fausses infos juste pour détruire la première et mettre au chomage des bons journalistes.
Seul Pégase avec Vénus assistée de Mercure pour nourrir l'imaginaire des gens peut se permettre d'en rire

Écrit par : lovsmeralda | 21/02/2013

Les commentaires sont fermés.