UA-74655322-1

26/03/2013

Catalogue des idées reçues en politique locale - 4

Dans le double but de nous amuser et de réfléchir à notre usage des mots dans le débat politique, nous proposerons quelques termes à fréquence irrégulière et les ajouterons, au fur et à mesure, dans une ébauche de catalogue.

 

Fonction publique: Serviteurs de l'État. Louer son abnégation et sa loyauté dans des conditions souvent difficiles. Sans elle, la République ne serait rien. (antonyme: fonctionnaires)


Fonctionnaires: Parasites suçant la moelle économique des vrais travailleurs. (antonyme: fonction publique)

Lobby: Se désoler de leur influence à Berne et à Bruxelles. Se réjouir qu'il n'en soit pas de même à Genève...

Opposition interne: Signe de vivacité dans la vie du parti. S'en réjouir. Tout faire pour l'étouffer. (v. transparence)

Tabou: De notre côté, il n'y en a pas et il n'y en aura jamais. (v. PME)


Transparence: La revendiquer lorsque l'on est poussé à des révélations désagréables. L'exiger systématiquement de ses adversaires.

Trop loin (aller): Expression traduisant la crainte très helvétique de mettre en oeuvre un projet concordant avec ses principes et idées parce qu'il dépasserait une certaine mesure, généralement non précisée. D'un usage quasi-systématique dans la brochure "Explications du Conseil Fédéral" pour appeler le peuple à refuser les initiatives populaires.

 "Le Conseil fédéral et le Parlement rejettent l’initiative. S’ils reconnaissent que la population doit être protégée autant que possible des nuisances sonores, et donc du bruit des avions militaires, ils estiment que l’initiative va trop loin, car elle empêche un entraînement minimum des Forces aériennes"

"L’initiative populaire «contre les rémunérations abusives» défend une cause légitime, et son titre est prometteur ; toutefois, plusieurs de ses exigences vont trop loin." (Brochure "Explications du Conseil Fédéral, 2008 et 2013)

Vache à lait: Moi en tant qu'appartenant à une catégorie d'usagers ou de contribuables invitée à augmenter sa contribution. Dénué de tout poids argumentatif, ce terme est un des fondamentaux des politiciens protestataires et populistes. Sans surprise, il sert généralement à qualifier les automobilistes, les fumeurs et d'autres pollueurs.

"Assez, disent les automobilistes vaches à lait !" (Intitulé de la motion 1988 déposée par le groupe UDC)

"Mesdames et Messieurs les conseillers d'Etat, vous nous (= les propriétaires de chiens) prenez pour des vaches à lait et des esclaves !" (T. Büchi, 2001)

Les commentaires sont fermés.