UA-74655322-1

30/08/2013

Militaire-fiction

Les commentaires suscités par ma note de mercredi sur l'initiative du GSsA se rejoignent sur un constat: Notre armée se cherche une mission...

Partant logiquement de cette situation un tantinet ubuesque où une institution bien ancrée semble errer depuis un quart de siècle dans les limbes d'une inutilité qu'elle semble elle-même reconnaître, je me permets de renverser notre point de vue et de poser la question suivante:

Imaginons... 26 novembre 1989, surprise: la population vote l'abolition de l'armée... Dès 1990 la conscription disparaît et, quelques mois plus tard, la Suisse se défait du matériel de guerre, abandonne les écoles de recrue et cours de répétition et vend ou transforme le patrimoine immobilier de son armée.

Pour le reste, on peut raisonnablement admettre que les 23 années suivantes se seraient globalement déroulées de la même façon, à quelques détails près (des randonnées alpines sans fighters, des vendredis ferroviaires sans beuveries, quelques milliards mieux investis,...). La géopolitique mondiale n'en eût guère été bouleversée...

Question: Aujourd'hui, en 2013, quelles forces politiques, quels milieux économiques ou sociaux réclameraient la réinstauration d'une armée dans notre pays, et avec quels arguments ?

A vos copies...

08:45 Publié dans armée, Suisse | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook | |

Commentaires

Pourquoi vous faite semblant d'oublié que l'armée a une mission primordiale: La defense du territoire nationale et des institutions contre une ingérence armée étrangère ?

Elle n'a pas besoin d'autre chose pour justifier son existence. Pour rappeler un truc bateau mais neanmoins vrai: Tout les pays on une armée, si ce n'est pas la leur c'est celle d'un autre.

Ou encore, ci vis pacem parabelum, parce que le monde n'a pas changé depuis.

Écrit par : Eastwood | 30/08/2013

@eastwood
Vous vous trompez! Le Costa Rica n'a pas d'armée! Ni celle d'un autre pays. La zone géographique où se trouve ce pays est pourtant autrement plus instable que l'Europe. Vous voyez, il suffit de chercher un petit peu pour démontrer que l 'on peut vivre sans armée!

Écrit par : Galileo | 30/08/2013

Le Costa Rica s'est mis sous la tutelle de l'armée US (vous voulez ça aussi ?) et a défaut d'armée a néanmoins une "force d’autodéfense" professionnelle de près de 10'000 personnes. Ce qui n'est pas si négligeable pour un petit pays.

Un autre aussi bon exemple ?

Écrit par : Eastwood | 30/08/2013

Les commentaires sont fermés.