UA-74655322-1

11/09/2013

Te recuerdo, Salvador...

allende_salvador.jpgSalvador n'était pas beau, ne sentait pas le sable chaud. Il ne portait pas le treillis ni le béret mais une modeste moustache et de grosses lunettes de myope.

Il est pourtant celui qui a mis en œuvre de la façon la plus aboutie un véritable projet social-démocrate. Celui qui n'a jamais renié les deux composantes de ce terme, que de pseudo-socialistes et de pseudo-démocrates se sont ingéniés à pervertir au cours des décennies suivantes.

Il est aussi la réponse ultime à tous ceux qui nous traitent de staliniens ou de castristes dès lors que nous osons imaginer une autre économie, un autre contrat social. Car, en l'occurrence, ce sont bien les démocraties libérales qui ont sapé ignominieusement le projet socialiste chilien et ont fini par le remplacer par une des pires dictatures du siècle.

Le Courrier de mardi nous rappelait que la Suisse, démocratie auto-proclamée exemplaire, n'avait pas hésité à annuler la garantie des risques à l'exportation vers le Chili, contribuant ainsi à l'asphyxie de tout un pays... Il nous apprend également que les diplomates suisses sablaient le champagne il y a quarante ans... et que les portes de l'ambassade s'étaient fermées devant celles et ceux qui fuyaient la répression.

J'étais au Chili en 1990, en pleine transition, j'avais 17 ans et les Chiliens redécouvraient la liberté de s'exprimer, de débattre, de critiquer et de rêver. J'étais au Chili, dans un colectivo, en août 2000 lorsque la radio a annoncé la levée de l'immunité de Pinochet par la cour suprême. J'ai partagé l'enthousiasme et la joie, un peu désabusés, du chauffeur et des autres passagers...

Certains se désolent des errances libérales, militaristes ou démagogiques des systèmes démocratiques sud-américains. Je préfère garder l'image de militants enthousiastes, d'idées audacieuses et de forums improvisés.

Cette Amérique du Sud te doit beaucoup, compañero presidente !

11:44 Publié dans Chili, Monde | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook | |

Commentaires

"Car, en l'occurrence, ce sont bien les démocraties libérales qui ont sapé ignominieusement le projet socialiste chilien et ont fini par le remplacer par une des pires dictatures du siècle."

Y en a qui vous diront que l'armée n'a fait qu'éviter une dictature communiste.

"Certains se désolent des errances libérales, militaristes ou démagogiques des systèmes démocratiques sud-américains. Je préfère garder l'image de militants enthousiastes, d'idées audacieuses et de forums improvisés"

Il y a eu surtout des errances militaro-mafieuses plus qu'autre chose avec pour parrain les Etats Unis.

Écrit par : JK | 11/09/2013

http://sn.im/allende présente un historique pour comprendre comment le Chili est arrivé là.

Bonne lecture

Le socialisme est le plus beau rêve de l'humanité
le socialisme appliqué est le plus grand cauchemar de l'humanité

Écrit par : Josef Loetscher | 11/09/2013

Josef, il y aurait beaucoup à dire sur l'article que vous proposez. Face à ce fatras d'inepties, de contre-vérités et de semi-mensonges, il faudrait une armada d'historiens à plein temps...
Ce qui m'intéresse plus, c'est la capacité de ce genre de site à produire n'importe quoi qui serve son idéologie. Hier, c'était le réchauffement climatique qui se refroidit, aujourd'hui c'est Allende anti-démocrate. A d'autres !
Le problème, c'est évidemment que ces gens sont financés pour répandre leur fiel, et que leur trésor leur permet de le faire avec un certain talent.
Tout cela pour dire que je ne suis tombé sur aucune étude universitaire indépendant qui accréditait ces thèses et que le sens critique devrait nous permettre d'aborder ce genre de document avec le détachement qui convient !

Écrit par : Julien Nicolet | 11/09/2013

Les commentaires sont fermés.