UA-74655322-1

29/09/2013

Come on, Roger !

Vous avez remarqué ? Dès qu'un politicien pose avec un vélo, la bécane est toujours flambant neuve, le cadre rutilant et les pneus encore vierges de tout contact avec le bitume.

Toujours ... ? Non, carrd3_test.jpg Roger Deneys fait exception, sur son vieux VTT bleu et jaune. Pour lui, le vélo, n'est pas un appât politique, mais un mode de transport au quotidien, en short comme en cravate, que ce soit pour se rendre au Grand Conseil ou au Moulin-de-Vert épier les faucons.

Roger ne se contente pas de parler d'entrepreneuriat social, il a fondé et dirige sa propre entreprise. Roger ne se contente pas de disserter sur le logement, il fait partie d'un collectif d'habitants qui a construit sa coopérative d'habitation. Roger ne se contente pas de maudire la malbouffe, il est un coopérateur actif des Jardins de Cocagne et un ami de longue date du Jardin des Charrotons.

Mais, si la cohérence entre les idées et les actes est rare, elle n'est pas suffisante pour juger l'action d'un politicien.

Rappelons-nous alors ses nombreuses interventions au Grand Conseil, sur des sujets souvent pointus, en particulier dans le domaine des finances publiques et de l'énergie. Avec conviction et compétence, il a toujours défendu un État efficace, qui gère ses finances de façon responsable, sans dumping fiscal et sans gaspillage. Il a toujours défendu des solutions qui protégeaient les Genevois contre les marées automobiles et les prédateurs prétentieux.

Bref, vous aurez compris, nous avons là l'occasion d'élire un Conseiller d'État atypique et convaincant. Ne la manquons pas et votons Roger !

Commentaires

Il est pas en train de rouler sur un trottoir sur la photo, et à une certaine vitesse, Roger Deneys?

Écrit par : Amusé | 30/09/2013

Les commentaires sont fermés.