UA-74655322-1

09/12/2013

TPG : Toujours plus lents ?

Soyons justes: Les TPG ont considérablement amélioré leur offre au cours des dernières années, malgré quelques décisions parfois plus que discutables.

C'est d'ailleurs avec une grande satisfaction que j'ai découvert il y a quelques semaines, que les lignes K et L, qui desservent la Champagne, seront prolongées dès le 15 décembre jusqu'au Stade de Genève, assurant ainsi la correspondance avec les CFF à Lancy-Pont-Rouge et la ligne 15 au Grand-Lancy. De même, le choix de contourner Bernex plutôt que de le traverser semblait judicieux, tant du point de vue de la rapidité que de la quiétude des Bernésiens.

C'est donc avec impatience que j'attendais les nouveaux horaires, histoire de savoir combien de temps nous gagnerions pour nous rendre dans les différents points de l'agglomération. Pestant à plusieurs reprises contre le site Internet, toujours muet sur les nouveaux horaires à 6 jours du changement, on m'a fait remarquer que les fiches-horaire étaient en fait déjà en ligne.

Et là, résultat consternant:

- Perte de 3 minutes sur le trajet du L Champagne - Onex/Pt-Lancy. Aucun gain pour le K.
- Perte de 5 minutes sur le trajet du L Champagne - Stade de Genève (il y avait une bonne correspondance avec le 22, par les Palettes).
- Perte de 8 minutes sur le trajet du L Champagne - Lancy-Pt-Rouge (il y avait une correspondance avec le 21 qui s'arrêtait devant la gare contrairement au L qui s'arrêtera au P+R Etoile).
- Et l'on peut ajouter la disparition de la liaison directe avec le centre de Bernex (avec la Poste par exemple, qui a presque disparu des campagnes...)...

Certains argumenteront que sur un trajet aussi long, perdre 3 ou 8 minutes est insignifiant et que, de toute manière, ce sont de mauvais contribuables (principalement des jeunes, des vieux et des pauvres) qui sont captifs des TPG dans la campagne. On leur répondra que, sans un service nettement plus direct, il est illusoire d'envisager un transfert modal conséquent et de faire diminuer la pendularité automobile.

Désormais, la gare Cornavin est plus proche de Palézieux ou d'Yverdon que d'Avusy et le temps de trajet Avusy-Stade de Genève est plus important que celui d'un Berne-Zurich...

tpg.jpg


Commentaires

" De même, le choix de contourner Bernex plutôt que de le traverser semblait judicieux, tant du point de vue de la rapidité que de la quiétude des Bernésiens. "

Amélioration de la quiétude des Bernésiens certes, mais en échange d'une dégradation de leur desserte et ceci aussi longtemps que la prolongation de la ligne de tram 14 ne sera pas réalisée jusqu'à Vailly !
Le terminus provisoire actuel de la ligne 14 se trouve au milieu de nulle part, c'est-à-dire entre la Croisée de Confignon et le P+R de Bernex, ce qui contraint ces mêmes Bernésiens à un transbordement pour prendre une navette (Ligne 47) afin de regagner leur village. Pour combien de temps encore ? Seuls l'état des finances cantonales et la fixation des priorités nous le diront.

Les Bernésiens sont donc soumis à la bonne volonté des députés, autant dire qu'ils sont à leur merci !

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 09/12/2013

Soyons fair-play. Si l'affiche-horaire reste la même, j'ai eu la délicieuse surprise de constater que, lorsque les horaires réels ont été publiés, le temps de parcours Avusy-Stade-de-Genève était ramené à nettement moins: 42 à 46 min. au lieu de 52 !
D'où vient l'erreur et la correction ? Nul ne le sait. L'essentiel étant que le service se soit effectivement amélioré. Heureusement...

Écrit par : Julien Nicolet | 15/12/2013

Les commentaires sont fermés.