UA-74655322-1

25/01/2014

Gastrovaud et le PLR, nouveaux apôtres de la malbouffe ?

Grand moment d'hypocrisie gatronomique samedi soir sur Forum, lorsque Gilles Meystre, président de Gastrovaud et conseiller communal lausannois PLR est venu s'attaquer à l'initiative sur l'alimentation que les Verts entendent lancer ce printemps.

1402-Ballamanchevaldossier.jpgCar, comme il semblait trop indécent que la tête pensante des marmitons vaudois s'indigne d'un texte qui n'a pour but que de protéger la qualité des aliments importés et d'assurer que leurs conditions de production soient analogues à celles rencontrées en Suisse, notre chef-taulier n'a pu broder que sur trois arguments... pour finir par s'y empêtrer complètement...

- L'initiative diminuerait l'offre et imposerait des normes non désirées par les Suisses. Certes, certains poulets industriels et haricots récoltés par des esclaves disparaîtraient des commerces. S'en désoler au nom du libre choix, c'est non seulement apporter son soutien implicite à ces pratiques, mais c'est aussi dénier à l'État son rôle de contrôleur du commerce. On se réjouit d'apprendre que, au nom de cette même liberté de choix, nos idéologues culinairo-PLR demanderont bientôt la réintroduction des isolations à l'amiante ou l'abolition de l'expertise périodique des automobiles...

- L'initiative renchérirait le coût de l'alimentation: Se lançant dans une périlleuse défense des sous-produits low-cost peu compatible avec la noble image de sa profession, il a surtout oublié de mentionner que si l'on veut se nourrir à bon marché, il faut surtout cuisiner soi-même de bons produits, plutôt que d'aller ingurgiter les indigestes plats du jour hors de prix de certains de ses collègues. Il a également oublié de rappeler que, contrairement aux idées reçues, l'alimentation n'a jamais pesé aussi peu dans le budget des ménages (6,8% en 2011) et que, lorsque l'on aura supprimé des étals les côtelettes et les bananes de la honte, l'éventuel surcoût alimentaire pourra facilement être absorbé par une diminution de notre consommation de produits carnés, par exemple. Non, ce qui fait exploser nos budgets, par les temps qui courent, ce sont nos assurances et nos logements, sujets sur lesquels le PLR n'est guère disert, si ce n'est pour soutenir ceux qui tiennent le couteau par le manche...

- Il y a déjà assez d'initiatives lancées sur la question alimentaire: Voilà, voilà... Nous avons donc affaire à un homme politique qui regrette que certains débats aient lieu, au prétexte que d'autres se tiennent également. Deux hypothèses: Soit il s'agit d'une étrange catégorie de politicien pour qui l'échange d'idées et la consultation populaire ne servent à rien dans la conduite d'une démocratie, soit il lui est soudainement apparu, que face à cette pertinente question, il se retrouvait coincé entre ses vraies valeurs et celles que sa profession est censée défendre... Et ce n'est pas à son honneur !

Commentaires

Merci beaucoup de nous parler de ce sujet si important avec autant de rigueur.
Actuellement, trop de personnes attachent peu d'importance à leur alimentation hormis le goût, parce que notre culture, à commencer par les écoles- ne nous rend pas assez conscients du travail que la digestion demande au corps et où vont se caser toutes les molécules que nous ingurgitons. De ce fait, nous sommes beaucoup plus attentifs à l'apparence extérieure (vêtements, coiffures, pilosité, maquillages, tatouages...)

Écrit par : Marie-France de Meuron | 26/01/2014

@onsieur Nicolet article intéressant Gastroservice étant d'origine Luxembourgeoise ,Gastrovaud sans doute fait partie de la même famille.Bien manger soit mais personne n'a le droit d'imposer son diktat que ce soit en alimentation ou mœurs comme la cigarette
On ne va pas rallumer le débat sur la fumée d'autres plus nocives et couteuses polluent sans l'ombre d'un remord énormément d'ordinateurs
Cependant surcharge pondérale et surcharge de cholestérol sont faciles à éliminer .A moins que le second ne soit héréditaire ,celui-ci on le conserve comme amant car impossible à déloger faut faire avec
Mais il existe une surcharge nocive pour la santé celle de la matière grise qui sous l'effet des interdits surtout après plus de 60 ans d'existence va se réveiller et vous transformer en analyste de premier choix
Ou le bât blesse c'est qu'en étant privé de rencontres associatives comme c'était dans les bistrots et entre gens connus depuis Mathusalem,le cerveau lui a retrouvé toute sa fraicheur d'adolescent privé d'études soit par obligations diverses ou manque d'argent et le drame c'est qu'ayant dû lutter toute sa vie celui ci oublie que le physique lui n'a plus 20 ans
Comme dit l'adage,on a toujours 20 ans dans la tête mais le reste ne suit pas forcément ,les divers maux comme les rhumatismes le prouvent à eux seuls et tout le monde ou presque mourra intelligent oui ,puisque au dernier souffle parait qu'on en apprend encore
Pour en revenir à l'alimentation les grande surfaces proposent mais n'obligent pas à acheter .C'est comme en astrologie,on sait Vénus fort vénale dans signe de feu mais on n'est pas obligé de courir tous les PMU o alors dormir à la sainte journée quand elle se trouve dans un signe hivernal comme le Capricorne
Donner des conseils soit mais obliger non c'est anti démocratique et aucun parti n'a le droit d'imposer à quiconque ses priorités .Car ils sont les premiers en tous cas chez nous à réclamer plus de citoyens pour alimenter les lieux public du village qui les avait vu naitre ,faut pas exagérer les fumeurs en gens intelligents ont tourné la page et eux ne souffrent pas de girouettisme comme certains élus qui eux n'ont pas connu les heurs et déboires de l'extrême droit après guerre,c'est toute la différence
très bonne journée pour vous

Écrit par : lovsmeralda | 26/01/2014

Vraiment trop drôle cette initiative maintenant! Il aurait fallu a bon escient soutenir celle lancée contre le CASSIS DE DIJON en son temps. Mais comme toujours les Verts sont anachroniques et de fait ne peuvent être un parti crédible.
Comme les autres, ils ont laissé le vers s'installer dans le fruit et maintenant ils veulent nous faire croire qu'ils vont prendre la bonne initiative! Font-ils donc cela que pour pouvoir exister?

Écrit par : Corélande | 26/01/2014

Et on gardait l'habitude de nos parents ou de nos grands-parents de consommer "saison" au lieu de vouloir absolument manger des fraises à Noël, du raisin à Pâques, des poires en juin, etc...

A force de tout vouloir immédiatement, de surfer jour et nuit sur les réseaux sociaux (n'y suis pas), sur son IPhone (ai pas), etc ... et vouloir aussi satisfaire tous nos caprices, les Verts - je n'approuve aucunement leur idée - souhaite lancer une initiative concernant l'alimentation à mettre dans nos assiettes.

Écrit par : Lise | 26/01/2014

Les commentaires sont fermés.