UA-74655322-1

19/08/2014

Cher TCS...

Cher TCS,

C'était le siècle passé. Je venais avec mes parents chercher, à la rue Pierre-Fatio, des bons d'essence italiens ou des billets de ferries grecs, la carte des stations servant du sans plomb en Tchécoslovaquie. À l'époque, tu t'occupais de toutes les mobilités, dans une perspective de loisirs et de culture, de randonnées à vélo comme de tourisme automobile. C'était le siècle passé.

Aujourd'hui, de ta tour d'ivoire de Blandonnet, tu gaspilles l'argent de tes adhérents en tous-ménages colorés m'invitant à devenir membre ou, pire encore, à soutenir l'UDC dans son projet de traversée de la rade urbaine. Tu prétends qu'il vaut la peine de gaspiller 1 milliard de nos impôts pour créer encore plus de bouchons, alors que ton allié dans ce misérable combat lutte bec et ongle contre toute dépense d'argent public qui permettrait de diminuer les effectifs des classes, de lutter contre la hausse des loyers ou d'améliorer la sécurité des piétons et des cyclistes. 1 milliard pour un projet dont le texte précise qu'il doit être "affecté au seul transport motorisé privé", à l'exclusion donc des TPG et des mobilités douces.IMG_20140819_223823.jpg

Et pour ce faire, tu as l'outrecuidance d'illustrer ta doc avec des photos d'enfants, ces mêmes enfants que ton allié maintient dans des bâtiments scolaires délabrés qu'il rêverait surpeuplés. Ces mêmes enfants, piétons ou cyclistes, que ton allié livre sans vergogne aux dangers de la circulation, en refusant systématiquement le financement des infrastructures nécessaires à leur sécurité.

Faut-il comprendre que tes tous-ménages hors de prix sont le reflet de ta promotion du gaspillage d'argent et de ressources ?

Je préférerais qu'ils soient le symptôme de ta lutte désespérée pour trouver de nouveaux adhérents, suite aux démissions massives de citoyen-ne-s écoeuré-e-s par tes prises de position...

Commentaires

Bonjour Monsieur,


Hélas je confirme absolument vos propos : le gaspillage et les tous-ménage coloriés, sur papier épais 200 grs/m2 et totalement mal ciblés sont une aberration.


Moi-même membre du TCS depuis des décennies, je continue à recevoir à une autre adresse de la propagande pour devenir membre.


Enfin, lorsque je sollicite une proposition "appellez-nous sans engagement au 0800 etc etc pour une offre personnalisée de votre assurance auto RC", après 15 minutes de répondeur téléphonique en boucle "tous nos collaborateurs sont occupés, veuillez rester en ligne" eh bien je raccroche. Pas d'offre pour moi.


Pour terminer, le TCS d'autrefois - que j'ai bien connu également pour ces fameux coupons d'essence italiens - à la rue Pierre-Fatio était bien convivial.


Je conclus en disant que le TCS n'est pas un cas isolé : votre assureur, la Poste, Swisscom, les SIG, le DIP, bref : toutes ces entités au sein desquelles œuvre et sévit un "spécialiste marketing" n'ont pas fini de nous faire schmirrer avec leurs propagandes non sollicitées, certaines allant même jusqu'à vous tutoyer comme pour vous faire sentir davantage le poids du bras protecteur passé autour de votre cou.


Le tout étant largement assorti de "Maintenant", "Vite", "Aktuel", "Profitez", "Dépêchez-vous" et encore "Cours vite dans ton shop".


Excellente fin de semaine,


K. Dispa

Écrit par : Keren Dispa | 20/08/2014

"à soutenir l'UDC dans son projet" ... au détour d'une phrase, l'aveu sans ambages que ce qui motive réellement les opposants à activer leur campagne de manière aussi énergique, c'est le fait que cette initiative vient de l'UDC.

Évidemment, la chose est encore facilitée par l'objet de la votation, un nouveau temple dédié à la divinité païenne représentant l'incarnation du Mal dans notre modernité, Baal-gnole, à qui ses adeptes sacrifient chaque année de par le monde des milliers de victimes innocentes.

Mais gageons que si, demain, l'UDC milite en faveur de la création de pistes cyclables, vous trouverez bien un motif pour vous y opposer.

Écrit par : Mikhail Ivanovic | 20/08/2014

Merci Mikhail et Keren pour vos messages,
La position de "Calimero" à savoir d'imaginer que l'on s'oppose à son projet pour ce que l'on est et non pour le projet lui-même est ici hors de propos.
En l'occurrence, comme exprimé dans la note, ce que je reproche à l'UDC, ce n'est pas d'être l'UDC (Je m'accommodais d'ailleurs fort bien des Conseillers d'État UDC vaudois), mais de défendre une ligne politique d'austérité absolue conduisant l'État dans le gouffre, et, soudain, d'oublier tous ses discours pour envoyer au lac des sommes gigantesques (Rappelons qu'un milliard, ça fait 2'500.- par Genevois, enfants compris, donc 10'000.- pour une famille de 4!).
Donc effectivement, si demain l'UDC proposait des pistes cyclables, je m'en réjouirais et la soutiendrais. Vous conviendrez cependant qu'il s'agit d'une hypothèse de politique fiction...

Écrit par : Julien Nicolet | 20/08/2014

Les commentaires sont fermés.