UA-74655322-1

16/09/2014

Les jeunes, ne restez pas en rade !

Le sondage du jour de la Tribune a beau souffrir d'importantes lacunes scientifiques, il n'en est pas moins inquiétant. Il laisse en effet à penser que l'ahurissante initiative de l'UDC aurait des chances de succès le 28 septembre prochain. Comme l'explique fort bien Marc Bretton, le panel de votants de la Tribune est plus représentatif que le corps électoral dans son entier pour la simple raison que les jeunes votent moins que leurs aînés, comme le montre le graphique ci-dessous, basé sur les votations 2013.

tableau-participation-2013.jpgAutrement dit, vous, les jeunes, qui, par choix ou par obligation, circulez à pied, à vélo ou en tram, vous vous apprêtez à offrir une infrastructure d'un autre âge à des votants dont l'espérance de vie est parfois inférieure au délai de réalisation du tunnel en question.

Tout cela par refus de participer au scrutin.

Au vu du niveau du débat, au vu de la mauvaise volonté à mettre en œuvre les décisions populaires, on peut comprendre le désintérêt de certain-e-s d'entre vous.

Mais là, on a affaire à du concret. On a affaire à des gens qui croient encore qu'il est possible et souhaitable de circuler partout et à toute heure en voiture. On a affaire à des lobbys qui, par leur propagande hors de prix, rêvent de puiser pendant des décennies dans vos impôts pour remplir les poches des bétonneurs. On a affaire à des vieillards qui prétendent que la Perle du Lac ou le Parc des Eaux-Vives, ce n'est pas le centre-ville...

C'est vous qui ferez la différence. C'est grâce à votre vote que vous pourrez investir ce milliard dans vos instituts de formation, dans les écoles de vos futurs enfants, dans le développement des transports publics, bref dans une Genève ouverte, saine et agréable à vivre.

Refusons d'endetter les générations du futur pour un projet du passé. Votons NON à la traversée de la rade !

Commentaires

un panel PLUS REPRESENTATIF que le corps électoral dans son entier, s'il allait voter, mais donc si j'ai bien compris plutôt justement représentatif de l'ensemble des votants habituels...
En d'autre termes si le corps électoral votait effectivement proportionnellement à ses différentes tendances ou opinions -mais comment les connaît-on ?-, le panel-de-la-tribune ne serait pas représentatif...

Écrit par : jean Dekkers | 16/09/2014

Eh bien vous y aurez mis le paquet!

Après avoir rameuté le ban et l'arrière-ban de la Sainte Alliance Blogueuse contre le trou dans la Rade (même l'inénarrable Décaillet s'est rallié pour l'occasion au camp du Bien), avec en face les seuls Pierre Jenni et son pote Goetelen qui se démènent comme de beaux diables pour tenter de faire contrepoids, voilà que les opposants se trouvent réduits à recruter parmi les jeunesses du canton dans la lutte finale et désespérée contre le Mordor. Pour un peu, on se croirait en fin de Reich ;-D

Même la votation du 9 février, dont l'enjeu était pourtant infiniment supérieur, n'aura pas suscité tant de passions.

Au final, peu importera le résultat, puisque la traversée ne sera jamais réalisée. Il suffit de regarder ce qu'il est advenu de l'initiative pour la mobilité molle, totalement ignorée par une autorité (M. Künzler) pourtant supposément acquise à la cause. Alors imaginez confier à d'anciens opposants la tâche de réaliser ce tunnel ! Vous pouvez rêver ! Quant aux autres qui ont déjà prévenu "Vous pouvez toujours voter oui, on ne laissera jamais faire", pensez que leur capacité de nuisance représente sans doute le centuple de celle des ant-CEVA!

Non, il ne faut pas se leurrer, il n'y aura jamais de traversée. Ni sous la Rade, ni sur le Lac. Mais ce psychodrame typiquement genevois nous aura quand même bien fait rigoler, et c'est là l'essentiel ;-)

Écrit par : Mikhail Ivanovic | 17/09/2014

Les commentaires sont fermés.