UA-74655322-1

09/12/2011

Fenêtre n°9: Du côté de chez Maalouf

Maalouf.jpg

Au cours du mois de décembre, je propose une sorte de calendrier de l'Avent laïc. Chaque jour, une proposition de lecture, censée constituer une fenêtre ouverte sur le monde. Je vais essayer de répartir ces fenêtres sur le plus de façades, de sorte que les points de vue et les panoramas couverts soient aussi variés que possible. Plus d'informations sur cette démarche dans ma note du 1er décembre.


"Cette idée de mettre face à face des personnes qui parlent chacune au nom de sa tribu, qui rivalisent de mauvaise foi et et d'habileté gratuite, oui, cela me choque et me dégoûte. Je trouve ces duels grossier, barbares, de mauvais goût, et j'ajouterais parce que c'est là toute la différence: inélégants."

250 pages en compagnie d'Ossyane, incurable naïf qui se fera balloter par les péripéties de son siècle, le vingtième, sans prise sur son destin. Regard transparent, fondamentalement bon et dénué d'a priori, confronté à la laide absurdité des génocides et des guerres qui ont ensanglanté le bassin méditerranéen.

Amin Maalouf est sans conteste un des meilleurs conteurs de la langue française. Les critiques ont primé Le rocher de Tanios, Samarcande ou Léon l'Africain. Mon préféré est sans hésitation

Les échelles du Levant (Grasset, 1996)


)

08:42 Publié dans Avent | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : histoire, maalouf |  Facebook | |