UA-74655322-1

09/05/2011

Voter NON aux Cherpines: une cure de désintoxication !

Après avoir perdu toute crédibilité en faisant la promotion, qui d'une patinoire de 10'000 places, qui d'un faux "éco-quartier", les bétonneurs des Cherpines entament le dernier round argumentatif contre les référendaires d'une étrange façon: Le tronçon de la Plaine de l'Aire concerné par le vote ne représenterait qu'une petite part de la zone agricole genevoise.logotypeWEB.jpg

On a ainsi eu coup sur coup:

- Un conseiller d'Etat affirmant en débat public que le tronçon au-delà de l'autoroute ne serait pas rendu déclassable dans le prochain Plan Directeur.

- Un conseiller administratif plan-les-ouatien se lançant dans une périlleuse querelle de chiffre, qui affirme que la zone déclassée ne représente que 15% d'une Plaine de l'Aire dans laquelle il inclut manifestement une bonne partie de la Champagne ou, qui sait ?, le Signal de Bernex.

- Une lettre de lecteur dans Le Courrier d'aujourd'hui, signée par un certain Steve Bernard, qui a l'humilité de ne pas mentionner qu'il est le directeur de la fondation "Genève Place Financière", ses amis banquiers n'ayant sans doute aucun intérêt dans l'éventuel bétonnage des Cherpines. (Si vous n'êtes pas abonné au Courrier, achetez-le, vous aurez ainsi l'occasion de lire l'excellente lettre de L. Luisoni, qui, lui, a l'honnêté d'indiquer qu'il est ingénieur-agronome EPFZ)

Lire la suite

02/04/2011

L'amnésie des bétonneurs

Petit à petit, bien qu'encore occultée par l'élection des conseils administratifs, la campagne en vue de la votation du 15 mai sur les Cherpines démarre. Les thématiques prioritaires du comité référendaire sont désormais bien connues:

Défense de l'agriculture de logotypeWEB.jpgproximité

Refus d'un développement exogène de Genève

Volonté de s'attaquer aux causes de la crise du logement plutôt qu'à ses symptômes

Promotion de l'Economie Sociale et Solidaire

L'angle d'attaque des bétonneurs des Cherpines paraît un peu surprenant. En effet, depuis quelques semaines, les pourfendeurs des légumes genevois affirment avec un aplomb confondant qu'ils désirent bâtir un éco-quartier sur les meilleures terres agricoles du canton, essayant ainsi de se construire une image d'amis de la nature aussi soudaine que peu convaincante. Il convient donc de rappeler quelques faits...

Lire la suite

12/03/2011

Pathétique et dépassé...

Pathétique et dépassé. Tels sont les adjectifs utilisés par Pierre Ruetschi dans son édito et Laurent Seydoux dans sa Tribune libre (reprise sur son blog) lorsqu'il qualifient le combat des référendaires de la Plaine de l'Aire (TdG du 11.3.11)logotypeWEB.jpg

Loin de se sentir insultés, les militants de l'agriculture de proximité se voient plutôt confortés dans leur position, tant ces qualificatifs sont plus proches de l'invective que de l'argumentation. On cherche d'ailleurs vainement dans ces textes un passage expliquant en quoi le combat pour le maintien et le renforcement d'une agriculture qui assure des conditions sociales décentes, qui garantisse du lien entre les producteurs et les consommateurs et qui ne dépende pas des fluctuations du prix du baril et du bon-vouloir des multinationales de l'agro-alimentaire, serait « pathétique » ou « dépassé »

Lire la suite

09/03/2011

Mark Muller, le golf de Vandoeuvres et la zone villas.

Il y a deux jours, je présentais la première vidéo du débat qui m'a opposé à Mark Muller, le 28 février, à propos du déclassement de la Plaine de l'Aire.

Après quelques soucis techniques, je suis (enfin) en mesure de présenter le quart d'heure suivant. Il manque encore quelques minutes que je placerai un de ces prochains jours. Mais la batterie de la caméra vidéo de mon ami (et co-listier aux municipales) Olivier Jungo ayant rendu l'âme avant la fin du débat, je ne suis pas en mesure de diffuser les questions (fort intéressantes) du public et nos réponses.

Il semblerait qu'un smartphone ait pris le relais, j'espère en recevoir les images et, si leur qualité est suffisante, je les publierai...

bandeau.png

07/03/2011

Mark Muller préfère-t-il les bananes ou les pommes ?

Lundi passé, 28 février, le PLR de Confignon invitait le comité référendaire à débattre avec Mark Muller du déclassement de la Plaine de l'Aire qui sera soumis à votation le 15 mai prochain.

Ci-dessous, un premier extrait de la video prise par Olivier Jungo (excellent ami et co-listier aux municipales à Avusy !), dans lequel j'essaie d'expliquer les motivations qui nous ont incités à lancer le référendum.

 

 

pdpage.png